Louis Aragon: sa vie...

Publié le par couvmenette

C'est la vie d'un homme, d'un homme hors du commun, une vie en quête de vérité, de sa vérité.

Fils illégitime d'une liaison entre Marguerite Toucas et un homme politique célèbre, Louis Aragon naît à Paris, le 3 octobre 1897.
L'enfance se passe à Paris puis à Neuilly. Après son baccalauréat latin-sciences, il s'inscrit à la faculté de médecine en 1916. Il est affecté au Val de Grâce.
Nommé médecin auxiliaire en 1917, il part pour le front, où il rencontre André Breton.
La guerre finie, il se consacre à l'écriture. Il participe à la création du mouvement Dada, puis à la naissance du surréalisme.
En 1928, il rencontre Elsa Triolet. C'est le début d'un mythe.
Inscrit au Parti communiste dés 1927, Aragon s'engage dans la vie politique et rompt définitivement avec Breton et les surréalistes. 
Il devient journaliste à l'Humanité. Pendant la seconde Guerre mondiale, il est l'un des poètes de la Résistance.
Après la guerre, il fonde le Comité national des écrivains avec Jean Paulhan. Combats politiques et publications ("le fou d'Elsa"), rythment la fin de sa vie. Se clamant "réaliste socialiste", il prône l'avènement du communisme. Les dénonciations des atrocités commises sous le régime stalinien et surtout la mort en 1970 de sa compagne le désarçonnent.
Il meurt en décembre 1982 à Paris.

Jean D'Ormesson a dit de lui:
"Louis Aragon, rebelle à l'enfance massacrée, mystificateur en tout genre, agitateur surréaliste, militant communiste, magicien tout terrain: son génie poétique et littéraire le situe parmi les plus grands écrivains français."          

Commenter cet article

elodie (ménétrier) 12/09/2009 22:46

j'adore ses poèmes !!