Le LAVOIR: architecture.

Il existe différents type de lavoir.
En fait, les lavoirs n'étaient pas si fréquents dans nos communes rurales, même au début du XIXème siècle, ce qui n'est pas si lointain, la rivière où la source faisaient l'affaire à l'époque.
Ce n'est qu'à partir de la Restauration que la majorité d'entre eux furent construits, c'est à dire à partir de 1814.
Les lavoirs sont en général établis sur le cours d'un ruisseau, comme celui de Couvrelles, mais aussi alimentés par une source pour d'autres villages.
Notre lavoir, entièrement clos de murs, appartient au type le plus répendu des lavoirs à IMPLUVIUM.
L'impluvium est un système de captage et de stokage des eaux de pluie. Fermés par des murs sur quatre cotés, ces lavoirs sont couverts de quatre toits en appentis qui laissent les bassins à découvert, offrant ainsi la possibilité de récupérer les eaux venues du ciel. L'écologie n'est certainement pas née au XXIèmè siècle...
Lavoir 2009 009 [Résolution de l'écran]


Sur cette photo, nous voyons bien le bassin au rez de chaussée et les pentes intérieures du toit, même si les échaffaudages masquent un peu l'édifice.
Aujourd'hui, nombreuses sont les communes qui ont pris conscience de la valeur de ces bâtiment communaux et ont entrepris leur restauration. Couvrelles fut une des première commune du canton à se préocuper de ce patrimoine. Il faut savoir qu'à Couvrelles la distribution d'eau courante et potable ne fut installée dans les foyers que seulement en 1976, ce qui n'est pas si ancien.
Par conséquent, il ne fait aucun doute que notre lavoir fonctionnait toujours au XXème siècle.